Soupe de faisan au riz sauvage

    Photo de recette : Soupe de faisan au riz sauvage
    1

    Soupe de faisan au riz sauvage

    (0)
    3h20min


    Si vous avez fait cette recette, dites‑le nous!

    À propos de cette recette: Si vous avez rôti des faisans la veille, vous pourrez aisément transformer leurs carcasses en une soupe nourrissante et goûteuse. Complétée de riz légèrement croquant, de tendres champignons et d'herbes fraîches, elle constituera une entrée parfaite pour un plat principal léger.

    Ingrédients
    Portions: 4 

    • 2 c. à soupe d'huile d'olive vierge extra
    • 1 oignon émincé
    • 1 belle carotte émincée
    • 1 branche de céleri émincée
    • 1 bouquet garni (1 belle tige de persil et 1 branche de thym frais, 2 feuilles de laurier)
    • 2 gousses d'ail coupées en deux
    • 2/3 tasse de vin rouge
    • 2 carcasses de faisan cuites
    • 1/4 tasse de mélange de riz sauvage et de riz brun
    • 1/4 tasse de bolets séchés
    • 1 tasse de champignons de Paris frais finement émincés
    • 1 pincée de muscade
    • sel, poivre
    • Pour garnir
    • le zeste finement émincé de 1/2 orange non traitée
    • quelques feuilles de thym

    Ajouter à ma liste d'épicerie
    Votre liste d'épicerie à portée de main, où que vous soyez. C'est facile et gratuit!
    Voir ma liste d'épicerie

    Étapes de préparation
    Préparation : 30min  ›  Cuisson : 2h50min  ›  Prêt en : 3h20min 

    1. La veille, chauffer 1 c. à soupe d'huile d'olive dans une grande casserole et y faire revenir l'oignon, la carotte et le céleri 5 à 6 minutes en remuant pour bien les colorer. Ajouter le bouquet garni, l'ail et le vin. Laisser frémir 1 minute.
    2. Détacher la chair adhérant aux carcasses de faisan et la couper en lamelles. Placer au réfrigérateur. Casser les carcasses en morceaux et les mettre dans la casserole. Ajouter 2 litres d'eau froide. Porter à ébullition, puis baisser le feu, couvrir et laisser réduire 2 heures à feu doux. Filtrer et laisser refroidir le bouillon obtenu. Mettre au réfrigérateur jusqu'au lendemain.
    3. Le jour du repas, dégraisser le bouillon en enlevant à l'écumoire la graisse qui s'est solidifiée à la surface. Faire réduire 15 à 20 minutes à feu moyen, à découvert jusqu'à obtenir 1,2 litre de liquide. Ajouter le riz et la chair des faisans réservée. Baisser le feu. Laisser frémir 30 minutes environ, à feu doux : les grains de riz doivent être à peine tendres.
    4. Pendant ce temps, mettre les bolets séchés dans un bol. Couvrir d'eau bouillante à hauteur et les laisser se réhydrater 20 minutes. Égoutter, puis déposer les bolets sur du papier absorbant avant de les émincer finement. Dans une poêle, chauffer le reste d'huile, à feu moyen et faire dorer les champignons de Paris 3 minutes en remuant souvent. Ajouter les bolets. Poursuivre la cuisson 1 minute.
    5. Au terme de la cuisson du riz, ajouter les champignons et la muscade. Saler et poivrer. Mélanger 1 minute. Garnir avec le zeste d'orange et les feuilles de thym. Servir très chaud.

    ✓✓ E, cuivre * ✓ B6

    Variantes

    • Potage de faisan aux lentilles : ajouter 1 c. à soupe de baies de genièvre grossièrement concassées en même temps que le vin et remplacer le riz par autant de lentilles vertes. Après les 30 minutes de cuisson, ajouter 12 châtaignes (sous vide, en bocal) réduites en miettes et 1 poireau finement émincé. Laisser cuire encore 10 minutes, puis poursuivre normalement la recette. Au moment de servir, remplacer la garniture de zeste d'orange et de thym par des feuilles de céleri ciselées. Les châtaignes, féculents riches en glucides lents, ont l'avantage d'être très pauvres en lipides. * • Grâce à la saveur libérée par leurs os à la cuisson, les carcasses de faisan donnent un bouillon très goûteux. Si v ce potage n'est pas fait dans l'immédiat, mettre le bouillon au congélateur après l'avoir dégraissé et l'utiliser ultérieurement pour une soupe ou un fond de sauce.

    Pour en savoir plus

    • Contrairement au riz blanc, le riz brun complet renferme encore le germe et le son des grains. Il apporte ainsi davantage de fibres, de vitamines B et de minéraux (magnésium, potassium…) que le riz blanc. * • Le riz sauvage fournit de bonnes quantités de vitamines B, notamment B3 (niacine), du fer, ainsi que des fibres. * • Les champignons sont très riches en vitamines B, notamment B2, B3 et B5. Ils sont aussi une excellente source de potassium, de sélénium et de cuivre.

    Voir les 12 recettes

    Recettes consultées récemment

    Commentaires et notations
    Moyenne des notations :
    (0)

    Commentaires en français (0)

    Vos commentaires

    Attribuez-y quelques étoiles!
    Voir les 3 collections