Pain de ménage du Québec d'autrefois

    Pain de ménage du Québec d'autrefois

    152fois ajoutée aux favoris
    3h10min


    274 utilisateurs ont fait cette recette.

    À propos de cette recette: J'aime bien faire mon pain maison de temps à autre. Je tiens cette recette de ma grand-mère qui cuisait ce pain en grande quantité pour ses nombreux enfants. J'ai adapté les proportions pour 2 pains.

    Ingrédients
    Donne: 2 pains

    • 1/2 c. à thé de sucre
    • 1/4 tasse d’eau tiède
    • 1 ½ c. à thé de levure sèche active
    • 2 tasses d’eau
    • 1/2 c. à soupe de sel
    • 1/2 c. à soupe d’huile
    • 5 ½ tasses de farine blanche

    Ajouter à ma liste d'épicerie
    Votre liste d'épicerie à portée de main, où que vous soyez. C'est facile et gratuit!
    Voir ma liste d'épicerie

    Étapes de préparation
    Préparation : 30min  ›  Cuisson : 40min  ›  Temps extra : 2h levée  ›  Prêt en : 3h10min 

    1. Dissoudre le sucre dans l’eau tiède et saupoudrer de levure. Mettre de côté 10 minutes. Brasser.
    2. Dans un grand bol, mettre 2 tasses d'eau, le sel, l’huile et l'eau tiède contenant la levure. Bien remuer. Ajouter la moitié de la farine. Battre jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Ajouter le reste de la farine, 1 tasse à la fois. Pétrir cette pâte sur une surface enfarinée, pendant 10 minutes. Remettre la pâte dans le bol, couvrir d’un linge humide et laisser gonfler la pâte dans un endroit chaud, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.
    3. L’abaisser avec le poing et pétrir à nouveau 8 minutes. Diviser la pâte en 2 et placer dans deux moules à pain beurrés. Laisser lever au double de la taille encore une fois.
    4. Quand le pain est bien gonflé, mettre au four à 400°F (200°C) de 35 à 40 minutes.

    Recettes consultées récemment

    Commentaires (9)

    par
    43

    a changé les proportions. un récipient d'eau dans le four, pour qu'il ne sèche pas trop vite et en plus ça le fait briller - 02 févr. 2011

    par
    33

    - 02 févr. 2011

    par
    26

    @Virginie On peut obtenir une croute plus résistante en vaporisant d'eau fraiche la surface des pains à la mi-cuisson. Chaque four étant différent, il peut s'avérer essentiel de répéter cette manoeuvre selon vos gouts et le résultat souhaité. Puisque le degré de chaleur, le temps de cuisson et le pif comptent pour beaucoup, il devient essentiel de prendre le temps de bien apprivoiser son fourneau et ses moules à pain, sans oublier l'étape du pétrissage qui influe directement sur la qualité de la croute et de la mie. Patience et méditation via échecs et réussites forgeront l'expérience qui révèlera assurément les secrets d'un pain parfaitement réussi et combien valorisant. - 23 mai 2012

    Vos commentaires

    Attribuez-y quelques étoiles!